Le Garde Fou

Le service, ce n’est pas que des bras qui te ramènent une conso…

Au bord de la Grande-Île touristique de Strasbourg, dans ce qui est encore le quartier Gare de la ville, cette petite façade pas tape à l’oeil renferme le Garde-Fou, un lieu convivial, où l’on se partage, entre amis, des belles bières, du vin nature, autour d’une cuisine travaillée ou d’une planchette, et où les fous sont les bienvenus.

Après une première vie d’ergothérapeute et de kiné, Julien et Julien, alias Duss et Eku, débarquent dans le monde du service et, en 2017 réalisent leur rêve d’ouvrir leur bar, aidés par leur grand cousin du bar le Grincheux. Un duo d’humour et de simplicité, qui fonctionne parfaitement, complété par une équipe professionnelle et sympathique. Au Garde-Fou, la bière est française et la fresque murale représentant Super Dupont nous le rappelle. Si c’est aussi une manière de se démarquer, c’est sur- tout pour traduire aux clients la riche diversité de nos brasseries. 14 becs pour que chacune et chacun puisse y trouver son compte ou laisser parler sa curiosité. Et les bières ne faisant pas long feu, il y a toujours de la nouveauté, appuyée sur 4 bières locales permanentes.

Duss en est persuadé, « le service, ce n’est pas que des bras qui te ramènent une conso ». Le service ici, c’est du conseil, de l’accompagnement et de la vulgarisation (une Pale Ale pourra être appelée une blonde parce que c’est encore parlant pour certains), c’est aussi casser les clichés.

« On fait goûter, on est dans une relation de confiance. C’est l’esprit craft et local, c’est une question de respect et de cohérence ».

En cuisine aussi on s’active. Les plats frais se préparent pour satisfaire jusque tard. Car si les planchettes d’apéro sont appréciées, la partie bis- tronomique, avec une carte petite mais qui change souvent, est un réel point fort au Garde-Fou. L’équipe est alors là pour aider à choisir la bière ou le vin qui viendra parfaire le repas, avec tou- jours un point d’honneur à la qualité de l’accueil. Ici, on aime recevoir.

 

Le choix des bières

Chaque année, s’il y a un rendez-vous que l’équipe du Garde-Fou ne manque pas, c’est le Lyon Bière Festival. Un moment fort de la vie du groupe (7 personnes actuellement) où ils vont saluer les brasseurs connus, goûter les nouveautés et dénicher les breuvages qui viendront remplir les pintes et les demis du bar. Sans oublier le lien direct que l’équipe peut avoir avec les brasseries locales tout au long de l’année. Le Garde-Fou fait partie intégrante d’un réseau local informel autour de la bière qui fait se croiser des brasseries, des bars, des organisateurs de festival et bien sûr une clientèle fidèle et en demande. Une dynamique positive qui s’installe sur la ville et la région.


Une petite partie ?

TTO, soirées jeux de cartes ou Yams,… font aussi partie des propositions du lieu, mais c’est un autre atout qui pourrait vous faire passer la porte du lieu. Au sous-sol, dans une cave voutée, une piste de pétanque viendra parfaire votre soirée. C’est fou non ?

Auteur : Yann Douay