Daube de lièvre et Saint Bon Chien, parce que c'est bon tout simplement !

Cerise sur le gâteau,  le lièvre est cuisiné avec une Belgian Dubbel Page 24 élevée en barrique de Bourgogne rouge, histoire de lier une recette traditionnelle en recette toute personnelle.

Parce que le goût fort, puissant du lièvre, sa texture  filandreuse, les ajouts de couenne et les petits oignons autour font la cour à cette bière, que je n’ai pas pu résisté, que ma cave désormais est orpheline de ce millésime 2012, et que le tout est sublime.

Pourquoi?
L’alliance de l’acidité et du gras, du fruité, fruits rouges, noirs, la touche acétique en plus, le côté boisé, cave, de la bière réveille et attendrit le lièvre…
On joue sur tous les contrastes possibles là, même sur une pointe de vanille. Seules les couleurs sont sur le même registre,  des couleurs chaudes, chocolat, cuivre.

J’ai  toujours trouvé ce plat un peu lourd quand il est cuisiné avec du vin rouge, là, il devient carrément léger !! L’effervescence, le fruité et l’acidité de la bière y sont pour beaucoup évidemment…

Avec la Belgian Dubbel Page 24 en cuisine, pour le déglaçage des foies et la cuisson du four, et avec l’Abbaye de Saint Bon Chien de la Brasserie des Franches Montagnes,  pour l’accord.